Le Magicien des Ténèbres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le Magicien des Ténèbres

Message par Admin le Mar 5 Mai - 19:01

Cette fanfic a été réalisé par Teen_Gohan_757

Voici ma dernière folie qui est à nouveau du
DB / Legend of Zelda Je sais que c'est déjà
la 3e ainsi mais bon ca m'inspire donc je
continue

Bien sur, ca se passe dans le même univers que
mes précédentes fanfics donc les avoir lues
auparavant est recommandé !

Chapitre 1 : L'étrange appel.

Au Mont Paozu, la vie était tranquille et
paisible. La nature verdoyante et luxurieuse
vaquait à ses habituelles occupations et ne fut
que ponctuellement dérangée par un Goku
toujours en quête de nourriture ou de bois.
Dans la seule maison des environs, l'ambiance
y était tout aussi calme. Chichi étendait le
linge à l'extérieur et Gohan était occupé à ses
études dans sa chambre. Études qu'il avait que
trop négligé à cause des événements de ces
dernières années, le métis-saiyen s'appliqua
donc à rattraper le retard qu'il avait accumulé.
Quand à Goten et Goku, ils étaient partis en
forêt pour que toute la famille puissent
manger à sa faim le soir venu.
Chichi était d'ailleurs contente que son cadet
passe un peu de temps avec son père car en
général, Goten était comme collé à son grand
frère dans tout ce qu'il faisait. Cependant,
Goten savait très bien que lorsque Gohan
voulait se consacrer à ses études, il fallait le
laisser seul et Chichi y veillait bien, ne
manquant pas de gronder Goten si il avait le
malheur de venir déranger Gohan.
Cela dit, Gohan fut tout de même sorti de ses
studieuses activités d'une bien étrange manière
car soudainement, il entendit une voix
résonner dans sa tête.
« Si je ne me trompe pas, je m'adresse à Son
Gohan, un très bon ami à Link, le Héros du
Temps » fit la mystérieuse voix.
Gohan releva alors la tête de ses cahiers puis
regarda autour de lui pour voir qui lui
adressait la parole avant de comprendre que
c'était par télépathie.
« C'est..c'est bien moi mais..qui êtes vous ? »
demanda Gohan comme à lui même car parlant
dans le vide.
« Je m'appelle Osun, nous avons une
connaissance commune en la personne de
Link. » répondit l'ermite.
« Oui je me souviens que Link m'a parlé de
vous quand il est venu passer un mois chez
moi ! » s'exclama Gohan.
« Je suis ravi qu'il t'ai parlé de moi mais ce
n'est pas pour faire connaissance que je te
contacte ainsi, c'est plutôt car Link aurait
besoin de ton aide au plus vite. » répliqua
Osun.
« Mon aide ? Mais qu'est-ce qu'il se passe chez
lui ? Et pourquoi n'est-ce pas lui qui me
contacte ? » répondit Gohan qui commençait à
s'inquiéter pour son ami.
« Je te raconterai tout quand on se rencontrera
mais je te prie de me faire confiance, il faut
que tu viennes au plus vite ! » fit Osun d'une
voix plus pressante.
« Sans le Vent de Farore, je ne pas sur de
pouvoir venir mais je vous promet d'essayer au
plus vite ! » accepta Gohan.
« Fort bien et quand tu sera prêt, focalise toi
sur mon aura pour qu'on puisse se rencontrer
directement. » répliqua Osun.
Gohan acquiesça d'un 'OK' décidé et Osun mit
alors fin à la communication télépathique.
Le métis-saiyen se leva de sa chaise puis se
concentra longuement sur pour capter l'aura
d'Osun mais après un long moment, le fils
aîné de Goku ne ressentit rien, pas même la
présence de Link. Il décida alors de penser à
un lieu comme la Plaine d'Hyrule mais cette
tentative fut aussi un échec.
Cela ennuya assez Gohan qui voulait pourtant
absolument se transporter en Hyrule pour aller
aider son ami à la tunique verte mais
décidément, il ne maîtrisait pas encore
complètement le Shunkan Ido.
Il se mit à réfléchir à un moyen d'y arriver
puis vint à la conclusion qu'il devait aller
prendre conseil à la personne qui lui avait
appris le Shunkan Ido, Kvasir d'Asraya.
Cependant, Asraya était une planète très
éloignée et Gohan n'avait jamais tenté de se
transporter aussi loin. Par contre, Asraya avait
l'avantage d'être dans la même dimension.
Le studieux métis-saiyen se remit à se
concentrer sur sa nouvelle destination, pensant
cette fois-ci à sa planète d’accueil lors de sa
fuite de Namek et plus précisément à Kvasir,
son mentor durant son séjour asrayan. Cela lui
prit un long moment mais le jeune garçon finit
par ressentir son éphémère mentor. Mais
avant de disparaître de sa chambre, Gohan
laissa un mot sur son bureau pour que ses
proches ne s’inquiète pas de son absence.
Sur la lointaine planète Asraya, au paisible
village où avait brièvement séjourné Gohan,
Kvasir s'entraînait à l'épée dans sa salle
spéciale en compagnie d'un jeune garçon aux
cheveux blonds et à la tunique bleue foncée
entourée d'une étrange aura blanche qui
semblait comme enflammée.
Le jeune garçon portait de coups puissant à
Kvasir mais ce dernier arrivait à parer ou
éviter les coups grâce à sa grande expérience
du combat.
Quand les deux épéistes s'arrêtèrent un instant
de se combattre, ils entendirent quelqu'un
toquer à la fenêtre. Les combattants
regardèrent vers cette dernière et à ce
moment-là on dirait dit que soudainement,
Kvasir et son jeune adversaire avaient vu un
fantôme tellement ils furent surpris par la
personne qui venait de les interpeller.
Après ce moment de surprise, le jeune blond se
rua vers la sortie de la salle d'entraînement
pour ensuite se jeter dans les bras de Gohan
tout en criant le prénom du métis-saiyen.
« Hey Léo, je vois que tu es toujours aussi ravi
de me voir ! » s'écria Gohan lui aussi ravi de
revoir son jeune ami.
« Ouais je suis trop content !! Ca fait super
longtemps qu'on s'est pas vu !! » cria Léo de
joie.
« C'est vrai que ca fait déjà trois ans mais me
voilà ! » fit Gohan.
« Tu vas rester longtemps dis ? » demanda Léo
plein d'espoir.
« Malheureusement non, j'aurais bien aimé
mais un autre ami à moi à besoin d'aide donc
je ne peux pas rester. » répondit Gohan.
« Oh c'est dommage, j'avais plein de trucs à te
montrer... » fit Léo un peu déçu.
« Quand j'aurais fini d'aider mon ami, je
reviendrai plus longtemps, c'est promis ! »
répliqua Gohan pour consoler Léo.
« Tu le promet ? » fit alors Léo, plus joyeux.
« Promis et tu pourra me montrer tout ce que
tu veux ! » répondit Gohan.
Quand le métis-saiyen vit Kvasir sortir de la
salle, il reposa Léo à terre pour se diriger vers
son ancien mentor.
« Je vois que tu maîtrise bien le Shunkan Ido
maintenant pour avoir réussi à venir
jusqu'ici ! » fit Kvasir en guise de salutation.
« Oui je me suis beaucoup entraîné mais
justement, je le maîtrise pas encore assez et
c'est pour ca que je suis venu te demander
conseil. » répondit Gohan.
« Si tu sais venir jusqu'ici, je vois pas trop ce
que je pourrai t'apprendre de plus ! »
s'exclama Kvasir, un peu étonné.
« En fait j'aurais besoin d'aller dans un
Royaume qui se trouve dans une autre
dimension mais je n'y arrive pas et j'en ai
besoin pour aider un ami. » fit Gohan pour
exposer son problème.
« Une autre dimension...je ne pense pas que le
Shunkan Ido puisse traverser les
dimensions...mais..il vaudrait mieux aller voir
à la bibliothèque pour consulter les Anciennes
Écritures qui sauront peut-être nous renseigner
la dessus. » répondit Kvasir assez dubitatif.
Gohan acquiesça et Kvasir l'emmena alors lui
et Léo à la grande bibliothèque du village.
Arrivé sur place, Gohan eu soudainement une
vague de souvenir qui remontait en lui car
pendant son séjour sur Asraya il y a trois ans,
le métis-saiyen avait passé un nombre
incalculable d'heure dans ce haut-lieu du
savoir asrayan.
« J'ai passé beaucoup de temps ici et lu
presque tout ce qui concernait Asraya mais je
me souviens pas d'avoir vu ces Anciennes
Écritures.. » fit Gohan en suivant Kvasir vers le
fond de la bibliothèque.
« C'est normal, ces oeuvres-là ne sont pas en
libre accès car elle sont très précieuses. De
plus, les manuscrits concernant le Shunkan Ido
sont réservés aux Asrayans uniquement et plus
précisément à ceux qui ont l'autorisation de
l'enseigner donc c'est pour que tu ne les a
jamais vu. » expliqua Kvasir.
Quand Kvasir, Gohan et Léo arrivèrent au fond
de la bibliothèque, le combattant asrayan
ouvrit alors une porte fermé à clé qui était
orné d'un panneau 'Accès Restreint'. Une fois à
l'intérieur, Gohan fut épaté de voir les plus
anciens manuscrits d'Asraya rangé et classé
avec précaution. La pièce où ils étaient
entreposé n'étaient certes pas très grande mais
le nombres de manuscrits étaient tout de
même assez impressionnant.
Alors que Kvasir se dirigeait vers le fond de la
pièce, Gohan traîna un peu pour regarder
avec attention tous les livres qui défilaient
devant lui, le tout avec un air aussi curieux
qu'épaté.
Léo quant à lui, resta près de Gohan tout en ne
comprenant pas trop ce que son aîné pouvait
trouver de si intéressant à ces vieux livres
plein de poussières.
Pendant ce temps là, Kvasir recherchait déjà le
manuscrit traitant de l'art ancien du Shunkan
Ido.
« Et donc ça, c'est les Anciennes Écritures dont
tu parlais ? » se demanda Gohan tout en
continuant de regarder les livres.
« Exactement et comme tu le vois bien, ce sont
des livres très anciens dont certains remontent
aux premiers Asrayans venu coloniser la
planète. » répondit Kvasir tout en continuant à
chercher le manuscrit.
« J'aimerais beaucoup tous les lires, ça doit
être passionnant.. » fit Gohan toujours presque
émerveillé.
« Tu ne pourrais pas, c'est écrit dans un
ancien dialecte asrayan que peu de gens savent
lire. » répliqua Kvasir en sortant cette fois-ci
un livre de son étagère.
« Bien, j'ai trouvé le manuscrit traitant du
Shunkan Ido. » rajouta-t-il après un court
silence pour ensuite s'asseoir devant une sorte
de petit bureau éclairé.
Kvasir commença à feuilleter le manuscrit
alors que les deux jeunes garçons
s'approchèrent de lui.
Après un autre moment de silence, Kvasir
reprit la parole.
« Si je comprends bien, il serait bien possible
de traverser les dimensions à l'aide du
Shunkan Ido mais uniquement si une faille
pour la dite dimension a été ouverte
auparavant. Il faut alors se rendre dans lieu où
elle s'est produite puis se concentrer sur
l'endroit où la faille s'est produite de l'autre
côté et c'est seulement ainsi que le Shunkan
Ido pourra traverser les dimensions. »
« Mmmh..c'est bien car la première fois que
j'ai voyagé dans cette dimension c'était grâce à
une sorte de portail qui m'a transporté jusque
là mais dans mon souvenir, l'endroit où il se
trouvait s'est effondré.. » pensa Gohan à voix
haute.
« Je pense qu'avec la force que tu as, tu devrais
pouvoir dégager cet endroit facilement. »
répondit Kvasir.
« Oui sûrement mais il faut d'abord que je le
retrouve.. » répliqua Gohan, un peu
circonspect.
« Mais en tout cas, je te remercie pour ton
aide car grâce à ce manuscrit, je sais que c'est
possible maintenant ! » rajouta-t-il bien plus
joyeux.
« De rien Gohan et si cela a pu t'aider à aller
aider ton ami, j'en suis content ! » répondit
Kvasir.
« Je vais vite retourner chez moi alors pour
mettre ce conseil en pratique même si je suis
désolé de repartir si vite. » fit Gohan un peu
gêné.
« Ne t'en fais pas, maintenant que tu sais venir
sur Asraya facilement, tu reviendra bien
après ! » fit Kvasir.
« Oui je l'ai promis à Léo donc je le ferai ! »
répliqua Gohan.
« Mais dis, je pourrai pas plutôt venir avec toi
pour aider ton ami ? » demanda soudainement
Léo.
« Je..je ne sais pas Léo, je n'ai aucune idée de
ce qui se passe chez mon ami et de plus, il
faudrait demander à Haakan sa permission. »
répondit Gohan assez prit de court par la
demande de Léo.
« Haakan est sur Verslun donc il ne reviendra
pas avant un moment et c'est moi qui
m'occupe de Léo en son absence mais je pense
qu'il serait d'accord car il sait Léo en sécurité
avec toi. De plus, comme tu as peut être pu le
voir, Léo sait déjà bien se défendre
maintenant » fit Kvasir.
« Oui tu verras je sais me battre maintenant, je
pourrai t'aider à battre des méchants si il y en
a ! » s'exclama joyeusement Léo.
« C'est vrai que ca me ferai plaisir aussi mais
dans ce cas, tu me jures de toujours rester
près de moi et de ne jamais t'éloigner sinon
on reviens directement sur Asraya. » expliqua
Gohan avec autorité.
« Promis ! » s'écria Léo tout content de
pouvoir accompagner son aîné.
Gohan remercia alors encore une fois Kvasir
pour son aide précieuse puis il se reconcentra
sur sa planète natale. Ensuite, après un long
instant, il disparu d'Asraya avec Léo pour se
retrouver dans le désert où Piccolo l'avait
emmené pour son tout premier entraînement.
Le paysage désertique du lieu ne dépaysa que
peu Léo malgré le changement de planète car
l'endroit lui rappelait les terres désertiques
non loin de la Capitale d'Asraya.
« On est chez toi ici ? Ca ressemble beaucoup
où je me suis entraîné... » fit soudainement
Léo en regardant tout autour de lui.
« C'est pas vraiment chez moi mais on est bien
sur Terre et c'est à croire que tous les
professeurs de combat aime le désert car c'est
ici que Piccolo m'avait emmené pour mon
premier entraînement ! » répondit Gohan avec
un brin de nostalgie.
« Et c'est ici qu'on va pouvoir aller chez ton
ami ? » se demanda encore le jeune asrayan.
« Oui ca devrait être quelque part ici... »
répondit Gohan plus distraitement car occupé
à scruter le paysage.
Après un moment à regarder attentivement,
Gohan aperçu un gros tas de gravats au loin et
alla donc voir si ce n'était pas ce qu'il
recherchait et quand il fut juste devant, son
visage se réjouit.
« Je crois que c'est bien ici, c'est le seul tas de
pierres des alentours, maintenant va falloir
dégager toutes ces pierres... » fit Gohan en
tendant son bras puis ouvrit sa main comme
prêt à lancer un kikoha.
« Gohan, laisse moi faire comme ça je peux te
montrer ce que je sais faire ! » s'exclama
soudainement Léo, désireux de montrer ses
capacités.
« Tu pourrais déplacer toutes ces pierres
toi ? » s'étonna Gohan.
« Ca va être difficile mais je l'ai déjà fait ! »
répondit Léo.
« Je te laisse faire alors mais fait attention à
toi.. » répliqua Gohan un peu inquiet.
Léo se mit alors devant l'énorme tas de
pierres, tendit ses bras et ses mains vers les
gravats, ferma les yeux puis fit apparaître une
aura blanche tout autour de lui. Cette aura
semblait en feu mais un feu calme et paisible.
Ensuite, une longue et épaisse ligne d'aura
s'étendit jusqu'au tas de pierres pour
l'englober par après. Cela resta ainsi quelque
instants, Léo se concentrant beaucoup, puis à
un moment, les pierres commencèrent toutes à
trembler alors que Léo commençait lui à suer
quelque peu, l'effort semblant assez intense et
l'instant d'après, Léo leva ses bras vers le ciel
et certaines pierres commencèrent à se
soulever pour ensuite être mis sur le côté
quand Léo mis ses bras sur sa gauche,
dégageant ainsi un large trou dans les gravats.
Léo relâcha les pierres puis s'assît aussi vite,
l'air essoufflé. Quant à Gohan, il fut bien sur
épaté par la performance de son jeune ami, ne
se doutant pas un instant qu'il possédait une
telle technique.
« Là tu m'épates Léo ! Je ne te savais pas
capables de déplacer un tel poids ! »
s'exclama Gohan, presque médusé.
« Merci mais...mais j'ai pas réussi à déplacer
toutes les pierres... » répondit Léo encore
essoufflé.
« C'est vrai mais tu en as déplacé suffisamment
pour dégager l'entrée des ruines souterraines
et puis c'est déjà très bien ce que tu as fait là,
tu m'a impressionné ! » fit Gohan, maintenant
accroupi à côté de Léo.
« C'est vrai ? » répondit Léo en regardant
Gohan d'un air ravi mais encore essoufflé.
« Oui, je t'assure, tu m'a bien surpris ! »
rassura l'aîné de Goku serrant Léo contre lui
avec son bras gauche.
« Mais c'est pas fini, le passage que je cherche
est sous les ruines donc allons-y ! » rajouta-t-
il en se relevant.
Léo acquiesça d'un 'Oui' énergique et se releva
aussi, suivant de près le métis-saiyen déjà près
de l'entrée dégagée.
Gohan descendit avec prudence guidé par le
faisceau de lumière crée par le dégagement de
pierre puis quand il fut en bas et ne vit aucun
danger immédiat, fit signe à Léo de
descendre. Bien sur, Gohan ne put
s'empêcher de surveiller la descente de Léo
pour être certain que tout ce passe bien.
Quand le jeune garçon aux cheveux blond finit
par rejoindre son ami, l'aîné se mit en quête
de l'endroit où le passage s'était ouvert quatre
ans plus tôt. Cependant, il était assez difficile
d'aller bien loin, l'endroit étant passablement
en ruine avec beaucoup de pierres effondrées
ici et là. Mais encore une fois, le capacité de
Léo à déplacer des pierres avec son aura
blanche, aida Gohan à progresser tant bien que
mal et à finalement dégager l'imposant
symbole de la Triforce.
« Le mur d'où vient le passage est encore là,
c'est parfait ! » s'exclama alors Gohan.
« Léo accroche toi à moi, je vais tenter de
nous transporter à Hyrule ! » rajouta-t-il
encore.
Léo s'exécuta et agrippa Gohan alors que ce
dernier se concentra longuement sur la
destination qu'était le défunte Forêt Kokiri.
Après un long moment où Gohan semblait
beaucoup se concentrer, les deux garçons
disparurent d'un coup pour réapparaître dans
une Forêt Kokiri encore calcinée, rendant
l'endroit assez sinistre. Sachant ce qu'il s'y est
passé, Gohan sentit aussi la mort roder aux
alentours ce qui le mit fort mal à l'aise.
Malgré l'urgence de la situation, le métis-
saiyen ne put s'empêcher de regarder
longuement autour de lui.
La Forêt n'était plus qu'un amas de terre
brûlée avec encore ici et là, quelques arbres à
moitié brûlé qui ont survécu à la grande
incendie. L'odeur de brûlé étaient encore
présente et en quatre ans, très peu de
végétation avait repoussé. La seule forme de
vie encore présente étaient la rivière qui
traversant la forêt. Elle avait été asséché
pendant l'incendie mais l'eau revint assez vite.
Il y avait donc quelques poissons de rivière
qui passait de temps à autre mais à part cela,
la Forêt Kokiri était encore bien morte.
« Qu'est-ce qu'il s'est passé ici ? Pourquoi
cette forêt a brûlé comme ça ? » se demanda
Léo.
« Ce sont des méchantes cavalières du désert
qui l'ont brûlé pour voler une pierre très
précieuse.. » répondit Gohan toujours assez
mal à l'aise.
« Et elles ont été punies pour ça ? Parce que
sur Asraya, c'est un des plus grand crime et la
punition est très très sévère ! » répliqua Léo.
« L'ami qu'on est venu aider s'est bien assuré
de les punir donc oui elles sont payés très cher
ce crime.. » répondit Gohan.
« Mais ne traînons pas ici, je me sens très mal
à l'aise et on doit retrouver la personne qui
m'a demandé de venir.. » rajouta-t-il.
« T'a raison, j'aime pas cet endroit non
plus... » fit Léo tout aussi mal à l'aise.
Mais avant de se remettre en chemin, Gohan
leva les yeux au ciel, attiré par l'étrange
brillance des cieux d'Hyrule et en effet, même
si en arrière plan, on pouvait voir un ciel bleu
dégagé, Hyrule semblait comme englobé par
une sorte de dôme de lumière dorée assez
ressemblante à l'aura que pouvait déployer
Link sous l'influence de la Triforce.
Cependant, Gohan se remit assez vite à se
concentrer sur l'ami de Link qui l'avait
contacté et tenta alors de sentir son aura.
Cela ne fut cette fois-ci pas compliqué car
Gohan la ressentit assez vite, le métis-saiyen et
l'asrayan se téléportèrent alors aussi vite
auprès de cette aura certes amicale mais
néanmoins mystérieuse.
Dans la Vallée Oubliée, Osun s'affairait à
rentrer du bois pour la nuit et c'est quand il
ressortit de sa grande demeure pour aller
prendre le dernier chargement de bois qu'il vit
soudainement apparaître deux jeunes garçons
sur le pas de sa porte. L'un avait les cheveux
noirs en bataille, portant une tenue brune
assez simple et l'autre garçon était aussi blond
que Link avec une tenue bleue et une ceinture
noire ainsi qu'avec ce qui semblerait être un
fourreau avec une épée à l'intérieur.
« Tu dois être Gohan, je suppose, je suis ravi
que tu ai pu venir aussi vite ! » fit Osun au
métis-saiyen.
« Oui je suis bien Gohan, Son Gohan, enchanté
de vous connaître. » fit poliment Gohan.
« Link n'exagérait pas en disant que tu étais un
garçon bien poli ! » répondit Osun assez
amusé.
« Mais qui est donc ce jeune garçon qui
t'accompagne et qui ressemble furieusement à
notre ami commun ? » rajouta-t-il en voyant
le jeune asrayan.
« Oh..oui c'est Léo, un ami à moi qui a voulu
m'accompagner. » expliqua Gohan.
« Enchanté de vous connaître aussi
monsieur. » fit Léo juste après.
« Ca fait donc deux garçons poli, mais je suis
aussi enchanté de vous connaître, moi je
m’appelle Osun mais rentrons donc à
l'intérieur, vous allez attraper froids avec ces
vêtements si léger ! » répliqua Osun.
L'ermite alla d'abord chercher le bois qu'il
était venu prendre puis revint vers les deux
garçons, Gohan insista ensuite pour alléger le
fardeau d'Osun en se chargeant lui même de
rentrer le bois, ce qui plut beaucoup à l'ermite
des montagnes.
Quand les deux garçons et Osun furent
rentrés, Gohan posa le bois qu'il avait en
mains dans une large caisse elle aussi en bois
puis Osun invita Gohan et Léo à s'asseoir sur
les deux fauteuils, Osun allant prendre une des
chaises de la salle à manger pour s'y asseoir.
« On est tout de même mieux installé ici que
dehors n'est-ce pas ? » fit Osun pour
commencer la conversation.
« Bien mieux ! Je commençait à avoir froid
dehors. » répondit Gohan.
« Oui il faisait trop froid...presque plus que
sur Asraya en hiver ! » fit Léo pour sa part.
« Il ne fait en effet jamais très chaud par ici,
même en été mais au moins personne ne vient
me déranger ici ! » répliqua Osun.
« Mais dites monsieur, qu'est-ce qu'il se passe
avec Link ? » fit alors Gohan, toujours inquiet
à propos de son ami.
« Pour tout t'avouer, je ne sais pas trop mais
en plus de mes capacités télépathiques, je peux
aussi ressentir les énergies et les vibrations
émanant de chaque être humain...donc depuis
le départ de Link, je peux aisément ressentir sa
puissante énergie où qu'il aille mais depuis
maintenant trois jours, je ne ressens plus rien
le concernant et ça m'inquiète beaucoup car je
ressens aussi une aura maléfique rodant en
Ordinn.. » répondit Osun, l'air tout aussi
inquiet.
« Mmmh..il se peut qu'il soit parti avec le
Vendeur de Masque dans un autre monde mais
cette aura maléfique dont vous parlez est
étrange...je vais aller voir Impa, elle est
toujours au courant de tout ce qui passe.. »
répliqua Gohan dont l'inquiétude ne faisait que
grandir.
« Tu..tu connais Impa, la nourrice et garde du
corps de la Princesse Zelda d'Hyrule ? »
s'étonna Osun.
« Oui, elle nous à même entraîné moi et Link
et Zelda est devenue Reine d'Hyrule depuis ! »
répondit Gohan.
« Oh..c'est vrai que j'ai peu de nouvelle de la
vallée et encore moins d'Hyrule..mais si tu
connais Impa, il faut que tu aille la voir de
suite. » répliqua Osun.
Et c'est ce que Gohan fit en prenant congé
d'Osun après l'avoir remercié de l'avoir ainsi
prévenu de la disparition de son ami. Léo vint
bien sur avec le métis-saiyen et les deux
garçons disparurent assez vite quand Gohan
repéra la présence d'Impa.
Après cela, Osun reprit ses activités habituelles
mais fut rassuré que Gohan semblait être
déterminé à retrouver Link.
Une fois réapparu, Gohan, accompagné de
Léo, reconnu directement les Écuries Royales
d'Hyrule presque aussi grande que les écuries
du Ranch Lon Lon et avec des gardes à
l'entrée et à la sortie. Cela surpris un peu le
métis-saiyen de se retrouver ici, pensant plutôt
voir Impa au Village Cocorico mais la plus
surprise fut bien sur Impa qui vit arriver
Gohan et un jeune garçon inconnu comme par
magie.
La Sheikah semblait préparer un cheval pour
un long voyage car on distinguait bien le gros
paquetage posé derrière la selle.
Impa mit un moment à reconnaître le fils de
Goku en le regardant de bas en haut mais posa
tout de même la question pour s'en assurer.
« Go-Gohan ? C'est toi ?! » fit-elle très
surprise.
« Oui c'est bien moi, ravi de vous revoir ! »
répondit Gohan.
« Mais comment est-tu arrivé ici ?! » répliqua
Impa toujours très directe.
« Par une technique de téléportation que j'ai
appris il y a quelque temps, un peu comme le
Vent de Farore de Link. » expliqua Gohan.
« Décidément, toi et Link vous ne cesserai
jamais de m'étonner ! » s'exclama Impa.
« Merci mais justement, à propos de Link, un
de ses amis s'appelant Osun m'a dit que Link
semblait avoir disparu et je me demandais si
vous ne saviez où il se trouve ? » répliqua
Gohan.
« Mmmh...tu n'es donc pas au courant ? » fit
alors Impa d'un air plus grave.
« Au courant de quoi ? L'ami de Link m'a juste
dit qu'il avait mystérieusement disparu sans en
savoir plus.. » répondit Gohan dont
l'inquiétude grandissait.
C'est alors qu'Impa se lança dans une longue
explication des derniers événements survenu
en Hyrule et au-delà.
La Sheikah raconta qu'il y a un an de cela alors
que la paix et la prospérité régnait entre
Hyrule et ses voisins, le Comté de Termina et
l'Empire d'Ordinn, ce dernier, pour une raison
inconnue, déclara la guerre à Termina et
Hyrule puis envahit assez facilement le petit
Comté qu'était Termina. Cependant, comme
Link s'était installé dans la Forêt du Woodfall
se trouvant dans ce même comté, l'Armée
Impériale d'Ordinn ne put tenir ce petit
territoire fort bien longtemps grâce au Divin
pouvoir que possédait Link ainsi que sa
combativité sans faille. Le temps qu'Hyrule
envoyait sa propre armée défendre Termina,
Link avait quasiment bouté Ordinn hors du
Comté.
Il fut alors décidé de poursuivre l'armée
d'Ordinn en déroute et ensuite déposer
l'Empereur qui avait osé briser la paix entre les
Royaumes. Mais seule une partie de l'Armée
Royale d'Hyrule accompagna Link en Ordinn,
le reste restant à Termina pour aider le comté
à rebâtir, soigner les blessés ainsi qu'assurer
la protection du territoire.
Ce qui arriva à l'armée mené par Link reste
encore à ce jour un mystère car peu de temps
après le départ du Héros du Temps, l'Armée
d'Ordinn revint plus nombreuse, plus forte et
capable de faire usage de la magie comme
lancer des boules de feu, invoquer des
tempêtes et autre fléaux naturels.
Contre cette puissance de feu
impressionnante, les Hyliens ne purent rien
faire d'autre que de battre en retraite pour se
retrancher en Hyrule où la Reine Zelda,
détentrice d'un fragment de la Triforce cédé
par Link en cas de disparition, déploya un
puissant dôme de lumière qui stoppa net
l'avancée de l'Armée Impériale d'Ordinn qui
malgré sa maîtrise de la magie fut incapable de
briser cette puissante protection.
« J'ai fait mes recherches et après une semaine,
j'ai enfin pu savoir où se trouve Link, il est
apparemment retenu prisonnier dans les sous-
sols de la Citadelle d'Ordinn, situé bien loin
dans cet Empire devenu belliqueux.. » conclut
Impa.
Bien sur, Gohan fut abasourdi par ce récit et
vit qu'Osun avait vraiment eu raison de
s'inquiéter et que Link avait besoin au plus
vite. Léo quant à lui, restait en retrait derrière
Gohan mais l'histoire qu'il venait d'entendre ne
le rassurait pas le moins du monde.
« Et..je suppose qu'avec le cheval que tu
prépare, tu allais à cette Citadelle où est
enfermé Link ? » fit Gohan.
« Exactement et si tu veux m'accompagner, fais
vite sinon je pars sans toi. » répondit Impa en
terminant de préparer son cheval.
« Par contre, ton jeune ami là, il saura nous
suivre ? Parce qu'on part pas en promenade de
santé. » rajouta-t-elle.
« J'ai à peine vu de quoi il était capable et il
m'a déjà épaté donc oui, je pense qu'il pourra
nous suivre et de toute façon, il est sous ma
responsabilité donc vous n'avez pas à vous en
faire. » répondit Gohan.
« Bien si tu le dis alors prenez le cheval qui
est dans le box d'en face qu'on parte au plus
vite. » répliqua Impa en montant sur sa
monture.
Ce que Gohan fit rapidement, sachant qu'Impa
n'aimait pas attendre et prépara au plus vite
l'équidé qui lui servira à lui et Léo de
transport.
Léo de son côté, regardait avec curiosité ce
que faisait Gohan tout en scrutant l'étrange
animal qui se trouvait devant lui.
« Dis Gohan, pourquoi on doit partir avec cet
animal bizarre ? On irait pas plus vite en
volant ? » finit par demander Léo.
« C'est vrai qu'il n'y pas de cheval sur Asraya,
ca doit te faire bizarre » répliqua Gohan
quelque peu amusé tout en continuant à
préparer l'animal pour le voyage en essayant
de bien se remémorer ce qui Link lui avait
apprit à ce propos.
« Mais c'est le moyen le plus discret qu'on ait
pour aller secourir mon ami car j'ai peur que
la magie d'Ordinn puisse trop vite nous repérer
si on vole avec toute l'énergie qu'on déploie »
rajouta-t-il.
« Mais je sais pas utiliser cet animal moi.. » fit
Léo peu en confiance.
« T'inquiète pas, toi tu ira derrière moi et tu
n'auras qu'à t'accrocher à moi ! » rassura
Gohan qui avait maintenant terminé d'équiper
son cheval.
Gohan fit alors monter Léo à l'arrière de la
monture puis il s'installa lui même devant, Léo
s'accrochant bien à lui.
C'est ainsi qu'Impa, Gohan et Léo partirent
pour la lointaine Citadelle d'Ordinn en
espérant y trouver puis libérer Link.

Admin
Admin

Messages : 55
Date d'inscription : 31/12/2014

Feuille de personnage
Dé à lancer Dé à lancer: Lancé vos dé

http://dbzcu.forumgratuit.eu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Magicien des Ténèbres

Message par Admin le Mar 5 Mai - 19:12

Chapitre 2 : Sauvetage Nocture.

Dans les terres du comté de Termina qui était
depuis peu sous le contrôle musclé de son
puissant voisin, l'Empire d'Ordinn, Gohan, Léo
et Impa cavalaient à grande vitesse tout en
essayant d'éviter les nombreuses patrouilles de
l'Armée d'Ordinn. Cela retarda d'ailleurs
beaucoup les trois voyageurs qui durent au
final traverser la Forêt de Woodfall au pas car
les routes étaient bien gardées.
Après trois bonnes heures à traverser cette
épaisse forêt, la Vallée Ikana fut en vue. Cette
vallée fut autrefois le domaine d'un petit mais
très ancien royaume qui sombra dans l'oubli
après des guerres ancestrales que le royaume
perdit.
Cette vallée qui n'était plus qu'une terre
rocheuse vide et sans vie n'offrait donc plus la
protection naturelle que pouvait procurer la
luxuriante Forêt de Woodfall. De plus la
proximité avec l'Empire d'Ordinn fit que les
patrouilles de ce dernier étaient bien plus
nombreuses. Impa décida alors d'attendre la
tombée de la nuit pour traverser cette vallée
en toute discrétion.
Quand la nuit fut venue, Impa, Gohan et Léo
sortirent de la forêt et traversèrent à toute
allure l'ancien vallée royale pour arriver
ensuite devant la chaîne de montagnes qui
formait la frontière naturelle entre Termina et
Ordinn. La seule route menant à l'empire
belliqueux, traversant les hautes montagnes,
fut bien évidemment lourdement gardée d'un
côté comme de l'autre.
« L'entrée d'Ordinn à l'air bien gardé, on ne
pourra pas passer par là sans se faire
repérer. » fit Gohan.
« Oui c'est logique et je m'y attendais...c'est
pour ça que je me suis arrangé avec un
contrebandier qui fait passer des marchandises
interdites par un passage sous la montagne
pour qu'ils nous fournisse de quoi traverser. »
répondit Impa.
Après cela elle fit signe de la suivre pour se
diriger vers un très faible point lumineux qui
clignotait.
Cela intrigua Gohan et Léo mais les jeunes
garçons supposaient que c'était le
contrebandier en question.
Une fois arrivé près de ce point lumineux, un
homme attendait en effet les trois voyageurs
au bord d'une rivière qui semblait s'engouffrer
dans la montagne.
« Vous êtes en retard, j'ai failli partir d'ici
moi ! » fit le contrebandier d'une voix basse.
« Il y avait beaucoup de patrouille d'Ordinn
qui nous on retardé mais je suis là c'est le
principal. » répondit stoïquement Impa.
« Et c'est qui ces gosses là ? Je croyais que tu
devais être seule ! » répliqua l'homme peu
confiant.
« Un ajout de dernière minute mais je me
porte garant pour eux, ils ne te causeront pas
de soucis. » répondit encore Impa.
« Mouais...encore heureux que la barque est
assez grande pour nous quatre.. » grommela le
contrebandier.
« La barque ? On prends le passage sous-
terrain là ? » s'étonna Gohan.
« Oui c'est le seul passage qui nous permettra
de rentrer en Ordinn sans se faire repérer,
c'est pas sans risque mais on a pas le choix. »
répondit Impa.
Alors que cela n'avait pas l'air de poser
problèmes à Gohan, Léo semblait plus dérangé.
« Gohan.. » commença Léo.
« Je..je sais pas nager moi... » rajouta-t-il
quand Gohan tourna la tête vers le jeune
asrayan.
« Si jamais on tombe à l'eau Léo, reste calme
et fait comme si tu étais sur la terme ferme et
que tu voulais voler dans les airs et tu sera
sorti d'affaire ! » rassura Gohan.
« Bonne idée, je ferai ca ! » répondit Léo bien
plus joyeux.
Une fois le petit problème de Léo réglé, lui,
Gohan, Impa et le contrebandier embarquèrent
sur la barque, Léo se posant devant Gohan
pour que ce dernier puisse l'enserrer et donner
ainsi un sentiment de protection au jeune
asrayan peu à l'aise sur l'eau.
La barque s'enfonça alors dans le passage
sous-terrain où coulait la rivière Ikana, reliant
naturellement Termina et Ordinn. Alors que le
contrebandier menait la barque, Impa alluma
une torche pour y voir plus clair dans cette
obscure caverne creusé par l'eau et les âges.
Le voyage fut mouvementé, la barque se
cognant parfois aux parois rocheuse du au fort
courant sous-terrain mais après un bonne
heure de traversée, les quatre passagers
aperçurent au loin un ponton en bois accolé à
la paroi et c'est là que le contrebandier s'arrêta
pour y accrocher la barque puis en sortit
rapidement.
« On est arrivé tout le monde débarque ! »
s'exclama le contrebandier.
« Mais on est au milieu de nulle part,
comment on va remonter ? » s'interrogea
Gohan tout en débarquant et tenant Léo par la
main pour lui éviter de tomber à l'eau.
Comme pour répondre au métis-saiyen,
l'homme les accompagnant poussa un gros
rondin de bois qui était accolé à la paroi
rocheuse pour ainsi dégager une issue avec
une échelle en bois montant jusqu'à l'air libre.
« Comme ça, gamin ! » s'exclama le
contrebandier.
« Bien, merci de nous avoir guidé et voici tes
deux cents rubis comme convenu. » fit alors
Impa en tendant un bourse.
« Merci, c'est un plaisir de faire des affaires
avec la Famille Royale d'Hyrule ! » répondit
l'homme d'un ton un peu moqueur.
Impa n'en fit rien et commença à escalader
l'échelle, rapidement suivit par Léo puis
Gohan.
Au sommet de l'échelle, Impa poussa un autre
rondin de bois sur le côté puis sorti avec
prudence du passage de contrebande,
regardant aux alentours si il n'y avait
personne. Rassurée, Impa fit signe à Léo et
Gohan de sortir pour ensuite refermer le
passage, le contrebandier étant repartit en
barque.
Non loin de là, accroché à un arbre, un cheval
déjà préparé attendait Impa. Cependant,
comme le contrebandier n'avait préparé qu'un
seul cheval, Gohan et Léo durent embarquer
avec Impa sur la même monture, Léo allant
devant Impa et Gohan derrière.
« Tenez vous bien, on a encore pas mal de
route à faire ! » avertit la Sheikah avant de
faire signe au cheval de galoper.
Le métis-saiyen s'accrocha donc bien à Impa et
Léo à la crinière de l'équidé et c'est ainsi que
les trois voyageurs traversèrent près de la
moitié du grand empire qu'était Ordinn tout en
évitant de croiser les nombreuses patrouilles
ainsi que les troupes rentrant à la caserne
après l'invasion de Termina et celle qui les
remplaçait pour la tentative de conquête
d'Hyrule.
La traversée fut donc rythmée par le bruit des
sabots du cheval ainsi que par quelque détour
ici et là et ce n'est qu'au bout de la nuit que le
Citadelle d'Ordinn fut aperçue grâce à la lueur
du matin naissant.
Alors que Gohan, Léo et Impa était encore
loin, on pouvait déjà constater que cette
citadelle n'avait rien à envier au Château
d'Hyrule tellement son imposante taille était
déjà largement visible.
Mais c'est une fois arrivé près de cette
immense place forte qu'elle fut vraiment
impressionnante avec ses très nombreuses
tours aux sommets très pointu dont certains
semblait presque toucher les nuages tellement
les tours centrales étaient hautes, ses puissants
et hauts murs rempli de meurtrières et ses
douves aussi large que la Rivière Zora. La place
était donc fort peu prenable.
Cependant, cela ne semblait pas inquiéter Impa
qui, tout en restant à bonne distance, se
dirigea vers la droite de la citadelle pour
ensuite se diriger vers l'arrière où la douve
était la plus large, formant presque un petit
lac.
« On est arrivé, tout le monde descend puis on
approche de la citadelle le plus discrètement
possible, je veux pas entendre un mot ! » fit
Impa.
« Mais comment va-t-on rentrer dans cette
citadelle ? Il n'y a qu'une entrée. » se demanda
tout de même Gohan.
« Avant que vous arriviez, je comptais tout
simplement forcer l'entrée mais comme vous
êtes là, on va pouvoir employer un petit
passage étroit qui sera bien plus discret. »
répondit Impa.
Les trois voyageurs descendirent alors de
cheval et s'approchèrent à pas de loup de
l'enceinte fortifiée de la citadelle. Arrivé
devant la très large douve, Impa pointant en
silence un petit grillage au bas du mur qui
était immergé aux trois quarts. Avec sa force,
Gohan pourrait aisément arracher le grillage et
s'introduire en toute discrétion.
Impa fit alors signe à Gohan et Léo de nager
jusque là ensuite, elle traça un plan très
sommaire de la citadelle sur le sol, montrant
grossièrement le chemin à prendre pour
retrouver Link. Le chemin retenu, le métis-
saiyen acquiesça et fit lui, signe à Léo de
s'accrocher à lui fermement, le jeune asrayan
ne sachant pas nager. Léo monta sur le dos de
Gohan, s'accrochant à lui avec ses bras autour
du cou du fils aîné de Goku.
Gohan rentra alors doucement très doucement
pour ne pas faire un bruit puis plongea sous
l'eau, disparaissant ainsi à la vue de tous.
Arrivé au grillage, l'arracher fut une formalité
pour Gohan et il continua dans le petit canal
intérieur derrière l'enceinte de la citadelle.
Après cela, Gohan refit surface pour ensuite
remonter sur la terre ferme.
L'endroit était sombre et peu accueillant mais
pour des sous-sol inoccupé, c'était bien
normal. Léo lâcha Gohan puis ce dernier fit
signe à l'asrayan de le suivre de très près. Les
deux garçons se faufilèrent ainsi dans la
citadelle, passant de pièce en pièce tout en
évitant la ronde des gardes pour ensuite
arriver devant une lourde porte en bois gardé
par deux sentinelles lourdement armé. Gohan
fit alors un mouvement très brusque avec ses
deux bras pour ainsi crée une impulsion d'air
qui envoya les deux gardes contre le mur, les
assommant sur le coup.
Pour la porte, le métis-saiyen n'eut d'autre
choix que d'en arracher la poignée pour
l'ouvrir car elle était fermée à clé. Derrière
celle-ci, se trouvait un escalier en pierre,
illuminé par des flambeaux, qui descendait
dans un autre sous-sol. Au bout de l'escalier,
une seconde porte fut enfoncée pour enfin
rentrer dans une petite salle seulement
illuminée par quelques flambeaux.
Mais ce qui était le plus remarquable, ce fut
Link, comme pendu par les bras par une
chaîne attaché à ses deux bras ainsi qu'à ses
deux pieds Le Kokiri ne semblait pas conscient
car aucune réaction n'émana de lui quand
Gohan et Léo entrèrent dans la pièce.
« C'est lui qu'on cherche ? » demanda Léo avec
une voix la plus basse possible.
« Oui c'est lui et il a pas l'air en forme.... »
répondit Gohan tout aussi bas.
Une fois devant son ami, Gohan s’attela à
libérer Link de ses chaînes en les arrachant
avec force pour ensuite reposer le Kokiri à
terre.
« Link ! Réveille toi, tu es libre maintenant ! »
fit Gohan tout en tapotant les joues du Héros
du Temps.
Après quelques essais infructueux, Link finit
tout de même par timidement ouvrir les yeux.
« G-Gohan...c'est...c'est toi ? » demanda Link
d'une très faible voix.
« Oui, c'est moi, content de te voir éveillé.. »
répondit Gohan avec soulagement.
« Mais partons d'abord d'ici avant qu'on nous
repère. » rajouta-t-il.
Léo posa alors sa main sur Gohan alors que ce
dernier posa la sienne sur Link, prêt à la
téléportation.
Cependant, après un long moment de
concentration, force était de constater que le
Shunkan Ido ne semblait pas s'opérer.
« Pourquoi on part pas Gohan ? » se demanda
Léo.
« C'est..c'est bizarre, je n'arrive pas à ressentir
l'aura d'Impa et quand je visualise l'extérieur,
rien ne se passe.. » répondit Gohan dans
l'incompréhension.
« C'est normal gamin, cette pièce est entouré
d'une aura invisible qui empêche toute magie
de s'opérer ! » fit soudainement une voix
derrière les garçons.
Gohan se retourna presque aussitôt la voix
entendue et vit un homme assez bien bâti vêtu
d'une cotte de maille et des bottes noires,
accompagné par deux gardes en armures
armées de hallebardes.
« Déjà, bravo pour être arrivé jusqu'ici, je ne
sais pas comment vous avez fait mais peu
importe, vous ne quitterez plus cette pièce
dorénavant ! » rajouta l'homme à la cotte de
mailles.
« Pas question ! Je suis venu libérer Link et je
le ferai ! » s'exclama Gohan d'un ton résolu.
C'est alors que l'homme à qui Gohan parlait,
fit un geste comme si il serrait quelque chose
dans sa main et Gohan fut comme étranglé
puis soulevé à distance.
« J'aimerais bien voir ça maintenant que je te
tiens ! » s'exclama l'homme, presque fier.
La poigne enserrant le cou de Gohan
l'empêchait en effet de faire quoique ce soit
dans un premier temps puis le métis-saiyen
tenta de lancer un kikoha mais rien ne sorti de
sa main, ce qui fit bien rire l'agresseur de
Gohan.
« Allez meu.... » fit l'homme qui s’interrompît
brusquement alors que Gohan retomba au sol,
tentant de reprendre son souffle.
L'homme à la cotte de maille baissa la tête,
l'air médusé et vit qu'une épée entouré d'une
étrange aura blanche lui avait transpercé le
ventre. Puis soudainement, l'épée ressortit elle
même du corps du soldat d'Ordinn pour
revenir dans la main de Léo.
« Co-Comment ?.... » fit l'homme vaincu avant
de s'écrouler à terre.
« Vous deux si vous voulez pas que je vous
fasse la même chose, partez tout de suite ! »
cria Léo en se mettant devant Gohan et Link,
son épée à la main et l'air menaçant.
Il n'en fallu pas plus pour effrayer les deux
soldats qui ne se firent pas prier pour prendre
rapidement la fuite.
« Bien joué Léo ! Tu m'a épaté une fois de
plus ! Mais comment tu as réussi à activer ton
aura ? » s'écria Gohan après s'être relevé.
« Je sais pas...je voulais juste que cet homme
arrête de te faire du mal et j'ai essayé.. »
répondit Léo.
« On réfléchira à ca plus tard car on doit vite
s'en aller avant que d'autres gardes ne
reviennent ! » répliqua Gohan.
Léo acquiesça et il aida alors Gohan à mettre
Link sur son dos puis ils sortirent vite de cette
pièce pour retourner au sous-sol par lequel
Gohan et Léo étaient arrivés.
Arrivés là, Gohan demanda à Léo d'attendre
son retour, ne pouvant nager avec Link et lui
sur son dos. L'asrayan acquiesça à nouveau et
Gohan plongea avec Link à peine conscient sur
son dos pour revenir peu après pour Léo et
replonger à nouveau vers la sortie.
A l'extérieur, Gohan refit surface et sortit de
l'eau pour ensuite déposer Léo.
« Tout s'est bien passé ? » se demanda alors
Impa.
« Presque donc ne restons pas là ! » répondit
Gohan.
« Je veux bien mais on a un soucis, je doute
qu'on puisse tous monter sur l'unique cheval
que nous ayons... » fit alors Impa.
« Ca c'est pas un problème, avec ma technique
de téléportation, on sera à Hyrule en un clin
d'oeil ! » rassura Gohan.
Impa ne répondit rien mais resta un peu
sceptique face à cette étrange technique mais
fit tout de même confiance à Gohan car il était
bien arrivé en Hyrule avec cette technique.
C'est donc comme cela que Gohan remis Link
sur son dos et qu'Impa et Léo posèrent une
main sur lui comme demandé par le métis-
saiyen.
Cette fois-ci la téléportation se passa sans
soucis et la petite bande fut instantanément
transporté à l'intérieur de la maison d'Impa au
Village Cocorico au grand étonnement de cette
dernière.
« Incroyable cette technique ! On aurait du
l'utiliser pour l'aller, ca aurait été plus vite ! »
fit Impa, très impressionnée.
« Ca s'appelle le Shunkan Ido ou Déplacement
Instantané et c'est vrai que c'est très pratique
mais j'ai tout de même besoin de pouvoir
visualiser l'endroit ou ressentir l'aura que de
quelqu'un pour m'y transporter donc à l'aller
on aurait pas pu le faire. » expliqua Gohan.
« Vraiment épatant mais assez papoté, moi je
vais te prendre Link pour voir si il n'a pas
besoin de soin et vous, allez donc faire sécher
vos vêtements avant d'attraper froid ! »
répliqua Impa.
Gohan laissa alors Impa prendre Link de son
dos puis Gohan et Léo se dirigèrent vers la
seconde chambre au fond la maison pour s'y
déshabiller. Quand cela fut fait, Gohan sortit
de la chambre, uniquement vêtu de son
caleçon blanc à manche courte pour y étendre
ses vêtements et ceux de Léo dans l'arrière
cour de la maison, laissant Léo seule dans la
chambre, bien trop timide et pudique pour en
sortir si peu vêtu.
Alors que Gohan terminait d'étendre le
pantalon de Léo, Impa arriva avec ceux de
Link, tout aussi trempé.
« Alors comment va Link ? » se demanda
Gohan.
« Physiquement, il va bien mis à part quelques
traces de combats mais je crois que ces
étranges magiciens d'Ordinn lui ont comme
jeté un sort qui le rends très faible donc il va
falloir que je prépare une potion bien spéciale
pour le remettre sur pieds » expliqua Impa.
« J'espère qu'il se rétablira vite car je suis très
inquiet pour lui.. » avoue Gohan.
« Je trouverai un moyen de le guérir, ne
t'inquiète pas. » répondit Impa qui avait elle
aussi terminé de pendre la tunique Kokiri de
Link.
Gohan sourit alors puis il alla rejoindre Léo
dans la chambre d'ami alors qu'Impa retourna
auprès de Link.
Dans la chambre, Gohan s'étala de ton son
long sur le lit, l'air pensif et fatigué par les
dernières heures qu'il venait de vivre.
« Il va bientôt aller mieux ton ami ? »
demanda Léo, un peu inquiet lui aussi.
« J'espère bien mais avec Impa qui s'en
occupe, je crois bien que ca ira, elle est très
doué pour soigner les gens » répondit Gohan
avec espoir.
« Mais maintenant, je pense qu'on devrait
dormir un peu, on passé la nuit à traverser
Ordinn pour ensuite libérer Link donc un peu
de repos nous fera du bien ! » rajouta-t-il.
Léo ne se fit pas prier car autant fatigué que
Gohan et vint donc se coucher aux côtés de
Gohan, ce dernier se couvrant lui et Léo avec
la couverture du lit.
« Dormir avec toi, ca me rappelle la maison
quand t'étais là...c'était chouette.. » fit Léo
presque nostalgique.
« Oui je me souviens, tout comme Goten, tu
préférais dormir avec moi que tout seul. » se
souvint aussi Gohan.
Les deux garçons évoquèrent encore quelques
souvenirs puis ils fermèrent les yeux pour
s'endormir aussitôt après une une journée
aussi longue que mouvementée.
Alors que le soleil d'Hyrule avait atteint son
zénith dans le ciel, Gohan se réveilla
doucement de sa courte nuit pour ensuite
remarquer que Léo s'était totalement blotti
contre lui au fil de la nuit. Cela mit Gohan de
bonne humeur dès le réveil tant la scène était
belle à voir.
Gohan sortit alors délicatement du lit pour ne
pas réveiller son jeune ami encore
profondément endormi pour ensuite se diriger
vers l'arrière cour de la maison. Une fois
dehors, le métis-saiyen prit ses vêtements
pour les enfiler aussi vite. Ensuite il prit ceux
de Léo et rentra aussitôt.
Gohan déposa les vêtements de Léo sur la
petite table de nuit à côté du lit puis alla
s'enquérir de l'état de santé de son autre ami,
Hylien cette fois-ci.
Arrivé dans la chambre de ce dernier, Gohan
vit que Link était toujours couché dans son lit,
une couverture couvrant quasi tout son corps,
seules ses épaules et ses bras dépassait. A côté
de lui, sur une chaise, se trouvait sa tunique
Kokiri, maintenant sèche. Le jeune ado était
encore inconscient mais il semblait dormir
paisiblement, ce qui rassura assez le métis-
saiyen.
Cependant, ce sentiment ne fut pas long car
Impa rentra en trombe dans la maison, se
dirigeant d'un pas très pressé dans la chambre
où se reposait Link.
« Qu'est-ce qu'il se passe Impa ? » se
demanda Gohan inquiet.
« Ordinn a réussi à contourner le dôme
lumineux mis en place par Zelda et l'armé
impériale est déjà en Hyrule. Les Gérudos et
l'Armée Royale sont déjà occupé à tenter de les
repousser mais un détachement de soldats a
réussi à se faufiler et se dirige actuellement
vers ici, sûrement pour reprendre Link donc il
faut s'en aller au plus vite ! » expliqua très
rapidement Impa.
« Je vais chercher Léo qui dort encore et on
s'en va, je sais exactement où on va aller ! »
répondit alors Gohan avant de partir pour la
chambre d'ami.
Impa n'eut le temps que d'acquiescer pour
voir vite revenir Gohan avec Léo dans ses bras,
encore endormi et uniquement vêtu de son
caleçon gris clair, ses vêtements étant sur posé
sur lui.
La Sheikah fit de même avec Link, prenant le
Kokiri dans ses bras et posant sa tunique sur
lui. Impa prit aussi les quelques potions qui
étaient posé sur la table de nuit puis se
rapprocha de Gohan pour ensuite poser un
main sur le métis-saiyen tout essayant de ne
pas lâcher Link.
Après un instant de concentration, les trois
garçons et Impa disparurent en un éclair,
laissant la maison complètement vide quand,
quelques instants plus tard, un soldat
d'Ordinn défonça la porte d'entrée.
Il rentra alors dans la maison, accompagné de
trois autres soldats ainsi qu'un autre qui
semblait être un gradé.
Les quatre soldats fouillèrent la maison de
fond en comble alors que le gradé restait à
l'entrée.
« Sergent, on a fouillé partout, la maison est
vide. » fit l'un des soldats après avoir salué
son supérieur.
« Cette Impa est décidément bien informée
mais elle ne nous échappera pas longtemps et
cette fois-ci on la ratera plus car on ne peut
pas rentrer à la Citadelle sans ce gamin ... »
répondit le sergent d'Ordinn.

La fouille étant finie, les cinq soldats
repartirent aussi vite qu'ils étaient venu,
laissant la maison sans dessus dessous.

Admin
Admin

Messages : 55
Date d'inscription : 31/12/2014

Feuille de personnage
Dé à lancer Dé à lancer: Lancé vos dé

http://dbzcu.forumgratuit.eu

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum