Les Derniers Saïyens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les Derniers Saïyens

Message par Admin le Mar 5 Mai - 18:03

Freezer #22, an 737. Force de combat
moyenne : 53.
Population : 70 millions d'habitants. Paysage
rocheux. Climat sec et chaud.
- Alga, tu as rasée la partie sud ?
- Oui, Kogan.
- Bien, on a finit le génocide, je vais avertir
l'administration.
Kogan et Alga, sont deux époux du rang social
le plus faible, à cause de leurs force de combat
inférieur à la moyenne.
Kogan est un Saïyen très intelligent, mais les
autres de sa race considère ce talent comme
inutile. Doué pour la stratégie, le guerrier ne
participe que rarement aux batailles, à l'inverse
de sa femme qui essaye, tant bien que mal,
d'augmenter son médiocre Ki.
Ils sont partit sur la planète Freezer #22
depuis deux semaines, c'est l'heure du retour
maintenant.
Le Saïyen grimpa dans sa capsule pour
communiquer avec la planète Végéta, leur
planète natale.
- Ici Kogan, matricule 4528963147, je suis sur
la planète Freezer n°22, système solaire n°49,
est-ce que vous me recevez ?
- Kogan, tu sais très bien qu'ils s'en contre-
fiche de ton matricule, il n'y a que toi pour
dire ça ! Lâcha amicalement Alga.
Le mari se retourna et se contenta de répondre
d'un clin d'œil.
- Ici Kogan, matr… Il stoppa se phrase et
reprit, je suis sur la planète Freezer n°22,
système solaire n°49, est-ce que vous me
recevez ?
Il eût comme seule réponse un grésillement
continu. Il fronça les sourcils et descendit de
sa capsule.
- C'est bizarre, je pense que ma radio doit être
cassée, je vais essayer avec la tienne.
Alga haussa les épaules, comme si cela lui était
égal. Kogan recommença alors :
- Ici Kogan, je suis sur la planète Freezer n°22,
système solaire n°49, est-ce que vous me
recevez ?
Toujours aucune réponse, le Saïyen commença
à s'énerver, il soupira et reprit, il recommença
deux fois et il n'avait en retour qu'un
bruissement désagréable.
- C'est quoi ce bogue ? Ça marchait pourtant à
notre arrivée !
- Il doit juste s'agir d'un problème passager…
Dit Alga en réconforta son mari énervé.
- Oui, tu as sans doute raison… Je vais quand
même jeter un œil au vidéo-live-satellite de
Végéta, histoire de voir si il n'y a pas de
soucis.
- Toi et ta paranoïa… Murmura Alga.
- Je ne suis pas parano, on en a déjà discuté. Je
veux juste vérifier que tout va bien, se justifia
le guerrier tout en entrant les paramètres dans
le panneau de contrôle.
La combattante gloussa. Son mari lui jeta un
regard sévère mais sa femme détourna le
regarde en sifflotant. Ce couple aimait
particulièrement se taquiner.
- Ça y est ! Après quelques bidouillages,
l'époux pu avoir une image de la sonde qui
était en orbite autour de la planète des
guerriers.
La combattante s'approcha pour voir.
- Fait voir, on va peut-être voir les
embouteillages si on a de la chance ! Se réjouit
la guerrière.
Kogan et Alga sourirent mais ils changèrent vite
d'expression, ils furent médusés par ce qu'ils
venaient de voir.
- Je… Non… Ce n'est pas possible ?… Bégaya le
Saïyen qui avait perdu tout sourire.
Alga sentit les larmes montaient rapidement,
elle courut hors de la capsule pour pleurer et
s'agenouilla au sol, elle cria de colère puis
vomit. Kogan, restait bouche-bée. Alga réussit
à placer quelques mots entre ses sanglots.
- Non… N-Notre fille… Kogan… Notre fille…
Puis elle éclata de colère et frappa la terre de
toutes ses forces, les rochers aux alentours
tremblèrent.
Sur l'image, il ne restait plus que des
décombres de planète flottant dans l'espace.
- Comment cela a pu arriver ?! Ce n'était pas la
saison des météorites ! Hurla la Saïyenne, prise
de colère.
N'ayant pas le tempérament coléreux réputé
des Saïyens, Kogan essaya tout de même de ne
pas craquer. Il souffla un gros coup et tenta
de reprendre ses esprits.
- J-Je vais fouiller les archives-vidéos de la
sonde… Je verrais peut-être qu'est-ce qui a
causé cette abomination…
Alga frappait encore la terre, ses mains en
étaient rouge de sang mais elle fut retenue par
son mari lorsqu'elle allait à nouveau battre le
sol. Elle le regarda telle une fillette apeurée et
se blottit dans ses bras.
- Calme-toi, calme-toi, sois forte, ne te laisse
surtout pas emportée… Murmura son mari.
Cette guerrière est probablement la plus faible
combattante de sa race, mais tout le monde
sait qu'une colère Saïyenne peut engendrer de
graves conséquences et que l'instinct animal
peut se réveiller et ainsi la personne perd tout
contrôle de soi. C'est ce que Kogan s'est
exercé à faire lors de sa jeunesse, après la
mort de son père.
Grâce au réconfort de son époux, Alga finit par
se calmer, toujours les larmes aux yeux. Elle
regarda son conjoint et le tint par la main,
celui-ci se força à sourire pour cacher sa
colère grandissante.
- Allez, viens, on va trouver la cause de tout
ça... Ils s’installèrent dans la capsule, puis le
guerrier de l'espace lança les vidéos.
Il remonta le temps de deux jours jusqu'au
moment où ils vut une explosion.
- Là ! Revient en arrière ! Cria sa femme, le nez
encore coulant.
Kogan obéit. Pour l'instant, la planète était
normale, toujours aussi pourpre, jusqu'au
moment où le vaisseau de Freezer apparut.
Cet homme est un des rares membres de
l'espèce des Démons des Glaces, les plus
puissants êtres de l'univers. Après avoir
conquit la planète Végéta, il réduisit en
esclavage ses occupants, ils devaient jurer
obéissance et loyauté à Freezer jusqu'à leurs
mort. Depuis maintenant plusieurs années, il
est leur Empereur, c'est lui qui ordonne les
génocides sur les planètes étrangères.
- Qu'est-ce qui fout-là, lui ? S'interrogea le
jeune combattant, les sourcils froncés.
Le vaisseau s'arrêta devant la planète rouge.
Les deux Saïyens se rapprochèrent de l'écran
pour apercevoir une traînée lumineuse
provenant directement de la planète.
- C'est la météorite ! Cria Alga, apeurée.
- Non… Non, ça vient de la planète… C'est…
C'est un Saïyen !
Le couple étaient stupéfaits, qu'est-ce qu'un
guerrier venait bien faire ici, surtout qu'il
aurait du mal à respirer dans l'espace.
- Je crois que c'est… C'est Bardock ! Vociféra
Kogan, heureux de reconnaître un de ses seuls
amis et étonné par la présence de son
compagnon, mais il est blessé ! Ajouta-t-il.
En effet, Bardock avait une grosse partie de
son armure endommagée et il était
ensanglanté. Il s'approcha de plus en plus du
vaisseau, c'est alors que toute une garnison
sortit de la navette spatiale. Celle-ci se dirigea
vers le guerrier d'élite. Il se battu avec
acharnement, comme un dieu, il réussit à
transpercer l'armée pour se situer devant
l'appareil volant, il était tenu par deux
guerriers. Rien ne se passa pendant un
moment, jusqu'à l'apparition de Freezer qui
sortit de l'engin. Il était assit sur son trône
flottant.
Les hommes de mains de Freezer lâchèrent
Bardock, comme s'ils étaient paniqués de voir
leur maître.
Le Saïyen chargea une boule d'énergie bleue en
forme de disque dans sa main droite et la
lança le plus fort possible sur Freezer, qui si
situait à une trentaine de mètres de lui. Le
tyran leva son doigt pour faire apparaître un Ki
rouge, entourée d’électricité violette, la boule
grandissait rapidement.
L'attaque du guerrier s’estompa à la rencontre
de la boule de Freezer. Kogan et Alga étaient
bouche-bée devant une telle puissance.
Le Ki du tyran atteint alors la taille de la Lune.
Il abaissa son doigt et la boule de feu s'écrasa
sur la planète, en éliminant au passage ses
hommes et Bardock.

Admin
Admin

Messages : 55
Date d'inscription : 31/12/2014

Feuille de personnage
Dé à lancer Dé à lancer: Lancé vos dé

http://dbzcu.forumgratuit.eu

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum